CloudList : l'annuaire de référence des éditeurs de logiciels et prestataires de services IT B2B

La richesse de l’entreprise naît de l’interaction entre toutes les parties prenantes de son écosystème : collaborateurs, partenaires, distributeurs, clients, fournisseurs… tous partagent une expérience différente au sein de projets transverses collaboratifs.

La boîte à idées, cartonnée ou digitale, est une solution déjà utilisée par de nombreux groupes, afin de récolter les suggestions de chacun. Mais à l’heure de la digitalisation des services internes, de nouveaux outils démultiplient son potentiel et permettent de développer un véritable système de management, dans l’objectif de créer un laboratoire participatif entièrement tourné vers l’innovation.

 

L’innovation participative : chacun peut être acteur du changement

Le travail collaboratif et participatif, l’intelligence collective, le management horizontal, toutes ces notions sont au cœur des stratégies de transformation digitale. L’innovation, recherchée par tous, peut provenir de n’importe quelle source et il faut se tenir prêt à la saisir à tout moment. Mais recueillir les idées ne suffit pas : une intuition ou une suggestion doit rencontrer des conditions favorables pour donner lieu à une véritable innovation. Les impacts de l’innovation sur la transformation de secteurs comme l’industrie sont énormes.

Il reste à construire un cadre propice au traitement de ces idées, en agissant aussi bien au niveau des technologies employées que de la gouvernance.

 

Un nouveau système de management des idées

La mise en place d’un environnement de créativité collectif passe avant tout par les ressources humaines. L’implication d’intervenants capables d’animer un groupe, de stimuler l’échange et la prise d’initiatives est un prérequis incontournable pour mener à bien cette transition. Leur rôle est aussi de faciliter la confrontation des idées apportées, afin de les concrétiser en un apport de valeur pour l’entreprise. L’innovation est désormais au cœur des DRH et des entreprises car l’innovation reste au cœur de la création de valeur pour le client.

 

Dans un cadre à la fois bienveillant et stimulant, la gouvernance peut devenir plus agile et plus spontanée. L’émulation liée au travail de groupe contribue à la créativité au cours d’événements comme des hackathons ou des challenges ludiques. En misant sur une transparence maximale et en veillant à ce que chacun puisse suivre l’évolution des impulsions lancées lors de la collecte d’idée, les collaborateurs se sentent écoutés. Plus concernés par l’avancement du projet, ils n’hésiteront pas à continuer à apporter leur pierre à l’édifice.

Un seul mot d’ordre pour inscrire cette dynamique sur la durée : chacun doit y trouver son compte. Les idées naissent la plupart du temps d’un problème à résoudre. En libérant la parole de chacun et en donnant à tous la possibilité d’agir sur le processus de travail, le concept d’innovation participative est l’opportunité d’améliorer le fonctionnement global de l’entreprise : booster la satisfaction du client ou du consommateur, fluidifier et faciliter l’action de chacun des services, susciter l’engagement, tels doivent être les objectifs principaux de la collecte d’idée. Une fois mises en œuvre, ces nouvelles bases contribueront mécaniquement à la création de croissance et d’innovation.

 

Des technologies innovantes favorisant le travail en collaboration

La technologie est à nouveau au rendez-vous pour aider à valoriser les idées et notamment via des logiciels disponibles dans le Cloud. La culture de la transformation digitale apporte un vrai renouveau à la notion de boîte à idées. Les applications d’entreprise ont développé la notion de collaboration et de communauté, familière à tous, car les réseaux sociaux font désormais partie du quotidien. Les tendances actuelles du design émotionnel, et de la personnalisation des interfaces favorisent les interactions et la compréhension de tous.

La plupart des outils de productivité sont dotés de fonctionnalités ludiques et efficaces, permettant de collecter, de traiter et de partager l’information à tout moment. Les performances accrues des algorithmes de traitement des données rendent possible une exploitation efficace des idées recueillies : les post-its 2.0 ne se perdent pas, ils s’agencent, se confrontent, trouvent le bon interlocuteur au bon moment et alimentent en permanence la dynamique de créativité de l’entreprise.

Share This