Décryptage logiciel

Plateforme iPaaS (Integration Platform as a Service)

Au croisement des solutions SaaS, PaaS et IaaS, l’iPaaS est un nouvel arrivant à fort potentiel dans l’univers du Cloud. Multipliant les outils et les fournisseurs Cloud, les entreprises passées au digital ont désormais un besoin impérieux d’uniformiser leurs solutions. Parfaite réponse à la demande grandissante d’intuitivité et de souplesse, les plateformes d’intégration en tant que service deviennent rapidement indispensable. Surfant sur les possibilités quasi-illimitées du Cloud, elles se placent parmi les solutions les plus prometteuses du moment. Outre le gain de coût et de temps qu’offrent ces plateformes, la philosophie low-code des outils du marché séduit. Devenant accessible à la plupart des collaborateurs, l’intégration d’application s’adapte mieux à chaque profil d’entreprise. Comme d’autres outils de son époque, l’iPaaS contribue à son tour à la suppression des silos et à un travail plus informé à tous les niveaux. Une tendance qui devrait s’accélérer pour investir toutes les structures qui souhaitent rester dans la course.

Qu’est-ce que l’iPaaS et quelle est son histoire ?

L’iPaaS figure parmi les produits les plus récents liés à l’intégration d’applications d’entreprise (ou EAI). L’histoire de cette typologie de solution remonte cependant à une époque où le Cloud n’existait pas.

Avec l’essor des solutions informatiques et d’internet est rapidement apparu le besoin de faire communiquer entre elles ces solutions souvent hétérogènes. L’uniformisation des échanges et leur automatisation ont été les premiers pas vers un environnement applicatif plus performant. L’EAI, puis les API (Application Programming Interface) et l’ESB (Enterprise Service Bus) au milieu des années 2000, ont rapidement mis à profit la réactivité du web pour instaurer un flux central de données et faciliter l’accès à l’information sans toucher au cœur des applications.

Né d’une mutualisation de l’ensemble de ces outils d’intégration, l’iPaaS s’appuie sur la puissance et l’agilité du Cloud pour proposer des solutions unifiées se rapprochant du low-code/no-code. L’accès simplifié aux outils d’intégration et la rapidité de test et de déploiement sont les atouts de ces plateformes qui répondent à un maximum de besoins.

Les enjeux de l’utilisation d’un iPaaS

Exploiter le Cloud et son agilité

Le Cloud, sous toutes ses formes, est aujourd’hui plus plébiscité que jamais par les entreprises. La capacité à intégrer un environnement applicatif directement depuis et sur Cloud est un important facteur d’agilité : les entreprises utilisatrices peuvent ainsi bénéficier des avantages du Cloud — moins d’infrastructure et des coûts matériels plus limités, notamment — à tous les niveaux. Les plateformes d’intégration Cloud, entièrement tournées vers les environnements virtualisés, font le lien entre solutions on-premise et intégration sur Cloud, faisant tendre l’architecture SI vers un microcosme 100% virtualisé.​

Offrir une modularité optimale

Adapter sur-mesure leur environnement applicatif et leur offre commerciale à leur profil est l’objectif de bien des entreprises. La réalité est généralement plus complexe, nécessitant bien souvent des développements personnalisés longs et coûteux. Les plateformes iPaaS permettent de sculpter une architecture informatique plus conforme aux besoins avec une quantité de développement adaptée aux ressources internes. Les solutions les plus complètes peuvent être prises en main par les développeurs pour personnaliser davantage les connecteurs, et ainsi garantir des interactions sans frictions entre les applications d’entreprise.

Mutualiser les outils et les requêtes

Le regroupement des outils de création et d’hébergement d’applications est un facteur facilitant pour les entreprises en quête d’agilité et de clarté d’organisation. Il limite ainsi la démultiplication des modes d’hébergement, des fournisseurs de Cloud et des supports, laquelle ne cesse de complexifier la gestion des applications par l’IT. La mutualisation des outils dans un environnement unique, telle que proposée par les plateformes iPaas, simplifie considérablement les questions de gestion et de maintenance. Les parcours utilisateurs sont fluidifiés, non seulement grâce à une meilleure prise en charge des problèmes, mais aussi en amont. En effet, la réduction du nombre d’instances logicielles permet de mutualiser les ressources et d’offrir une réponse plus complète et efficace.

Limiter les coûts d’infrastructure

Durant les périodes de maintenance comme en temps de forte charge de trafic, l’utilisation d’une plateforme unique permet d’économiser efforts et coûts. Les mises à jour et optimisations d’applications sont facilitées : plus rapides, elles sont déployées efficacement, sans erreur possible. Le coût de possession est, lui aussi, théoriquement plus faible. Le nombre de requêtes moins élevé et l’aspect plus modulaire du réseau créé permettent de maîtriser les dépenses tout en assurant une meilleure disponibilité.

Assurer une bonne connectivité intra et extra entreprise

Les plateformes iPaaS ont certes pour vocation l’intégration d’applications, mais leurs avantages ne se limitent pas à la création. L’objectif de ces solutions facilitatrices : la création d’un écosystème complet qui intègre applications, objets connectés et relie également l’entreprise et ses partenaires. La circulation de l’information est ainsi fluidifiée, un enjeu fort pour la plupart des entreprises, qui cherchent en permanence à améliorer leur productivité.

Améliorer l’expérience utilisateur

Les profils d’utilisateurs amenés à intégrer des applications évoluent. Les interventions sur l’architecture informatique ne sont plus uniquement réservées aux développeurs : pour les autres métiers, souvent moins rompus aux subtilités informatiques, il est important de bénéficier d’une expérience utilisateur fluide et de comprendre facilement le processus d’intégration. L’iPaaS propose une approche intuitive, exploitant des modules plutôt que du code, afin de rendre l’intégration accessible à tous. Le déploiement d’un environnement applicatif sur Cloud peut ainsi se faire dans des domaines aussi variés que RH, finance, conseil ou logistique.

Qui sont les utilisateurs de la plateforme d’intégration en tant que service ?

DSI

La plateforme iPaaS uniformise le paysage applicatif et offre aux DSI un panorama complet de la circulation des données. L’état de l’architecture SI et les menaces de sécurité peuvent être contrôlés en permanence via un tableau de bord global.

Développeurs d’API

Pour les utilisateurs spécialistes de l’intégration, l’iPaaS joue le rôle d’outil en libre service permettant à la fois la connexion entre applications et les développements plus spécifiques. Les outils dédiés aux développeurs, plus riches en code et en paramétrages fins, font tout de même la part belle à l’automatisation de tests et de déploiement, qui allège la charge de travail de ceux-ci.

Développeurs citoyens

Le terme de développeur ou intégrateur citoyen désigne aujourd’hui les collaborateurs métiers non initiés au développement, capables de créer des outils par eux-mêmes. L’iPaaS est particulièrement accessible aux collaborateurs métiers non techniciens : l’approche des plateformes les plus low-code du marché permet aux responsables métiers ou opérationnels d’intégrer facilement des applications, répondant ainsi parfaitement au besoin de leur service.

Partenaires et fournisseurs

Ceux-ci bénéficient également de la plateforme iPaaS choisie par l’entreprise. L’iPaaS permet le développement d’applications cohérentes à la fois avec l’architecture de la société cliente et celle de ses partenaires. Dès l’intégration, l’écosystème dans son ensemble est ainsi mieux pris en compte.

Quelles sont les grandes fonctionnalités des plateformes iPaaS ?

Les solutions iPaaS étant encore relativement jeunes, leur cadre et leurs fonctionnalités peuvent varier d’un éditeur à l’autre. On peut néanmoins dégager des fonctions socle pour la plupart des plateformes du marché, qui viennent s’enrichir de certaines spécificités pour les solutions de niche.

Echange et mutualisation des données

C’est l’un des points distinctifs de l’iPaaS et du Cloud : la fonction de mutualisation des données permet de gérer des utilisateurs distincts provenant d’instances logicielles uniques. Elle contribue à unifier les échanges entre des partenaires exploitant un environnement applicatif différent et à standardiser le dialogue, qui devient alors plus efficace. Cette harmonisation des formats a également pour avantage de faciliter les modifications et mises à jour, et donc de limiter les efforts techniques et les coûts d’infrastructure.

Appelées à gérer d’immenses volumes de données, les plateformes iPaaS structurent également les échanges de Cloud à Cloud, de Cloud à solution on-premise ou inversement.

Gestion des workflows d’intégration et du cycle de vie

Pour être réitérée avec succès, l’intégration d’application peut être décomposée en workflows au sein de la plateforme iPaaS. La modélisation des processus d’intégration par l’outil facilite une future mise en œuvre et garantit plus d’unicité dans les applications réalisées.

Le cycle de vie de l’intégration dans son ensemble est contrôlé par les iPaaS, qui permettent ainsi de s’assurer que les étapes suivies sont pertinentes et de corriger les workflows peu efficaces. L’identification des sources d’erreur facilite grandement le travail ultérieur : l’outil identifie plus facilement que les agents humains les éventuels problèmes de stockage ou de connectivité.

Développement hybride et environnement virtuel

Les plateformes iPaaS offrent la possibilité de développer intégralement ses applications sur la plateforme, mais s’adaptent également à l’infrastructure existante de leurs utilisateurs si nécessaire. Elles permettent ainsi de travailler dans des environnements hybrides, impliquant le multicloud, le cloud hybride ou un mélange de solutions Cloud et on-premise.

Pour une construction d’application fiable, l’iPaaS propose également la création de machines, réseaux et serveurs virtuels : ceux-ci assurent une phase de test parfaitement fiable et un déploiement plus sûr.

Monitoring des performances

Outre la simplicité de mise en œuvre des applications sur Cloud, la plupart des plateformes iPaaS proposent un suivi détaillé des performances pour une identification rapide des problèmes. La fonctionnalité de monitoring passe par la génération d’audits et de rapports sur les données : la bonne santé de l’environnement applicatif doit pouvoir être garantie à tout moment et les responsables alertés en cas de problème. Les journaux d’activité assurent un suivi des actions menées et du parcours des données pour retracer les origines des éventuels problèmes d’intégration.

Surveillance et sécurité

Les fonctions des solutions iPaaS intègrent généralement des mesures de surveillance et de sécurité rigoureuses : respect du RGPD, détection de fraudes, alertes en cas d’intrusion et contrôle d’accès font partie des fonctionnalités de base des plateformes d’intégration. Celles-ci peuvent s’accompagner d’une vue d’ensemble des menaces, source d’anticipation bienvenue pour les DSI. Les mesures de sécurité des plateformes iPaaS visent à invalider les craintes parfois soulevées par l’utilisation du Cloud. Le travail commun entre partenaires sur l’iPaaS ne met ainsi pas en péril les données d’entreprise, grâce à des canaux de communication parfaitement protégés et à une parfaite intégrité des données hors pare-feu.

Quels points d’attention lors du choix de sa plateforme d’intégration en tant que service ?

Solution iPaaS low-code ou développeur : connaître son besoin

On peut distinguer deux courants principaux sur le marché de l’iPaaS : les solutions dites low-code, très graphiques et accessibles aux non-initiés du développement, et les plateformes plus techniques, offrant un large spectre de personnalisation. Les premières peuvent être plus facilement maniées par des collaborateurs métiers désireux d’intégrer eux-mêmes les applications. Elles offrent des fonctionnalités plus simples d’accès qui garantissent une création et un déploiement sans erreur. Dans le cas où l’iPaaS sera manipulé par des développeurs experts en intégration, les solutions plus riches en code apporteront de nombreuses personnalités de réglage des connecteurs, pour un environnement applicatif sur mesure.

Une philosophie éditeur qui ait du sens

Les plateformes iPaaS du marché sont de taille et de positionnement divers. Les « grands » acteurs du marché, plus généralistes, conviennent généralement mieux aux grandes structures et moins aux activités de niche, qui peuvent trouver une solution plus personnalisée. Le potentiel d’innovation des éditeurs est lui aussi variable : il peut être un critère de choix pour les entreprises souhaitant être en permanence à la pointe de la nouveauté en termes d’intégration. Les plateformes plus pérennes et moins soumises à évolution seront quant à elles gage de stabilité et de standards rassurants pour les entreprises qui débutent leur stratégie sur Cloud. Si les valeurs et les ambitions de chaque éditeur peuvent aiguiller le choix, le profil des entreprises déjà clientes donnera lui aussi de précieuses indications sur les orientations de la plateforme.

Le soutien à l’intégration avant tout

La gestion des workflows d’intégration est l’un des points primordiaux des plateformes iPaaS. Plus graphique et automatisée pour les outils low-code, elle doit cependant rester intuitive pour les développeurs afin d’alléger leur charge de travail quotidienne.

Le suivi durant tout le cycle de vie est une priorité : la fluidité des workflows doit pouvoir être validée à chaque étape et les problèmes identifiés rapidement. Les outils les plus performants offriront un niveau d’information détaillé, notamment sur la nature et l’origine des erreurs. L’efficacité de la plateforme en la matière est essentielle puisqu’elle garantit des workflows plus fiables, des applications sans erreur et moins de perte de temps pour les collaborateurs de l’IT.

Rigueur et conformité pour les secteurs spécifiques

Le besoin de traçabilité et de reporting est aujourd’hui crucial. Certains secteurs très réglementés en particulier doivent disposer de journaux très documentés des opérations effectuées sur leur iPaaS. Essentiel pour les questions de conformité, le reporting est aussi facteur de productivité, permettant de mener des actions mieux ciblées. La solution iPaaS choisie doit proposer des fonctions d’audit et une consultation détaillée des échanges de données effectués via l’outil. Idéalement, ces informations doivent être facilement consultables et leur analyse accessible à tous les collaborateurs impliqués.

Une adaptation permanente à l’environnement applicatif de l’entreprise

Les applications d’entreprise et leur utilisation par les collaborateurs et partenaires évoluent dans le temps. La compatibilité de l’iPaaS avec les solutions exploitées à l’instant T, mais aussi dans le futur, est dont gage de plus de réussite et de déploiements plus sereins. L’évolutivité des connecteurs et l’adaptation de l’outil à certains processus métiers est à contrôler impérativement. L’adéquation entre la plateforme choisie et l’infrastructure d’entreprise posera les bases d’une utilisation saine : il sera ensuite possible d’exploiter au mieux la flexibilité du Cloud, sans être freiné par des impossibilités techniques.

En conclusion

Gagnant rapidement en popularité, l’iPaaS pourrait représenter un marché de 5,6 milliards de dollars en 2024*. Parfaitement conforme aux besoins d’aujourd’hui, les plateformes d’intégration en tant que service cassent les silos et mettent l’intégration applicative à la portée de tous les collaborateurs. Les solutions se multiplient sur le marché et séduisent par leur intuitivité. Si leur objectif est de proposer un haut niveau d’unification tout en créant la meilleure expérience client possible, les nouvelles technologies laissent augurer de nouveaux enjeux. Le besoin d’harmoniser non seulement les applications, mais aussi l’ensemble des objets connectés et processus automatisés de l’entreprise devrait s’accentuer, tout comme la demande en outils intuitifs pour les collaborateurs métiers. L’iPaaS joue aujourd’hui un rôle fort de démocratisation de l’intégration, mais les éditeurs ont aussi l’obligation adapter les outils aux profils SI les plus complexes : le niveau de performance des applications sera, à l’avenir, plus crucial que jamais pour produire et collaborer avec succès.

 

* Source : Rapport Gartner 2020 sur les fournisseurs de plateformes d’intégration en tant que service

Découvrez des éditeurs

iPaaS
  • Talend
  • Informatica
  • Moskitos
  • Boomi

Les dernières actualités des logiciels data & process