Découvrez 4 thèmes d’actualité qui ont retenu l’attention de Cloudlist durant la dernière quinzaine :

La healthtech française en forte progression

La filière santé n’est pas en reste en matière de technologie ! Les cinq dernières années ont vu les « healthtech » françaises croître de manière spectaculaire. Une bonne partie d’entre elles, spécialisée dans les dispositifs médicaux innovants, a su se développer en s’appuyant sur les nouvelles technologies. L’internet des objets figure en bonne place chez certaines des start-ups à succès du secteur. Cette poussée des healthtech se poursuit malgré le contexte difficile, l’innovation étant mise au service d’une recherche plus efficace et rapide. En parallèle, le gouvernement soutien les progrès de la télémédecine et des dispositifs numériques : une initiative visant à mettre à niveau les organismes publics et à tirer parti rapidement des innovations disponibles sur le marché.

Consultez l’article sur Usine Digitale.

Google met l’IA à la portée du Retail

Avec ses trois nouveaux outils en date, Google ouvre de nouvelles perspectives au secteur du retail. Destinées aux distrbuteurs et aux commerçants, les briques Vision API Product Search, Recommendations AI et Google Cloud Search for Retail s’appuient sur l’intelligence artificielle pour améliorer la performance des boutiques en ligne. La première permet d’effectuer des recherches de produits sur la base d’images, la seconde de disposer de recommandations ultra-personnalisées, et la troisième intègre le moteur de recherche de Google sur n’importe quel site marchand.
Ces nouveautés vont dans le sens de la verticalisation de l’offre Google, déjà constatée dans d’autres secteurs. Une manière de mieux spécialiser les outils et de donner une pertinence accrue à l’IA utilisé au quotidien par les e-commerçants.

Consultez l’article sur Le Mag IT.

OVH, officiellement Cloud souverain

L’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) vient d’accorder au fournisseur Cloud OVH son Visa de sécurité dit SecNumCloud. Cet agrément valide la capacité du prestataire à héberger les données de manière extrêmement sécurisée. OVH s’ouvre donc une part de marché supplémentaire en s’adressant désormais aux entreprises dont les données particulièrement sensibles nécessitent un traitement particulier. Le fournisseur peut en particulier attester d’une infrastructure robuste contre les cyberattaques, de garanties de confidentialité et de sécurité, mais aussi d’un stockage des données sur le sol européen. Ainsi, OVH répond également au besoin croissant d’un Cloud souverain et rassure les grandes entreprises souhaitant protéger leurs données de manière optimale.

Consultez l’article sur Le Mag IT.

La cybersécurité encore trop peu anticipée

Bien qu’ayant gagné en importance dans les entreprises, la cybersécurité reste encore négligée. Les menaces concrètes ou les fuites de données réelles entraînent le plus souvent des mesures de protection supplémentaires, mais les entreprises encore non-inquiétées peinent à prendre conscience de l’enjeu. Le sujet reste majoritairement réservé aux DSI, bien que les cadres dirigeants affirment avoir un intérêt tout particulier pour le sujet. L’actualité le démontre pourtant : la cybersécurité impacte à la fois la technique et les métiers. Sa mise en place ne doit donc pas seulement être une question de mise en conformité, mais faire l’objet d’une stratégie qui englobe tous les processus de l’entreprise.

Consultez l’article sur Le Monde Informatique.

L’hyper-automatisation en contexte de crise

Avec la généralisation du télétravail et l’utilisation de nombreux appareils à distance, le contexte technique devient véritablement complexe pour les services IT, qui ne peuvent résoudre eux-mêmes toutes les questions. Pour les entreprises, le recours à l’hyper-automatisation peut permettre de soutenir l’IT et d’améliorer la performance. En détectant rapidement les problèmes et en les résolvant grâce à l’IA et au deep learning, il est possible d’enclencher un cercle vertueux de maintenance prédictive. Au programme également, l’auto-sécurisation permet d’intervenir plus rapidement en cas de menace sur un appareil. Cette hyper-automatisation n’est pas seulement dans l’air du temps : il s’agit d’un atout imparable pour les entreprises souhaitant s’équiper sans complexifier leur gestion de parc. Ce faisant, elles gagnent non seulement en performance, mais aussi en sérénité.

Consultez l’article sur Le Journal du Net.