Découvrez 4 thèmes d’actualité qui ont retenu l’attention de Cloudlist la semaine passée :

L’impact de l’IA sur l’action des départements achats

L’intelligence artificielle s’invite dans tous les départements d’entreprise, y compris celui des achats ! C’est ce que montre cet article du Journal Du Net paru la semaine dernière. Nouveaux alliés des achats, les algorithmes les plus innovants sont capables d’effectuer eux-mêmes des tâches particulièrement chronophages : recherche de prestataires et de références, utilisation de chatbots pour un sourcing de qualité, analyse du risque fournisseur ou validation des factures sont ainsi accélérés comme jamais !

Consultez l’article sur Le Journal du Net.

Loin des ERP leaders du marché, choisissez un progiciel qui vous ressemble !

Selon une étude de l’éditeur suédois IFS, les mauvais choix en matière d’ERP sont fortement influencés par les chefs d’entreprise eux-mêmes ! L’interventionnisme d’un grand nombre d’entre eux en faveur des outils les plus établis du marché est souvent à l’origine de l’échec des progiciels de gestion. Responsabilité des fournisseurs, étude du besoin et de l’adéquation entre l’outil et le profil d’entreprise : cet article du MagIT vous résume tout !

Consultez l’article sur Le Mag IT.

Cdiscount, bon élève environnemental de la vente en ligne

Cdiscount montre l’exemple ! Le géant s’est engagé dans une démarche active de réduction des emballages et d’optimisation du transport. Avec l’achat d’emballeuses 3D, l’e-commerçant réduit ses déchets et mobilise mieux ses camions de transport. Entre open innovation et optimisation de processus, Cdiscount conjugue efficacité et rentabilité : un modèle à suivre pour les entrepreneurs écoresponsables.

Consultez l’article sur Le Journal du Net.

L’industrie 4.0 comme soutien indispensable de l’après-crise

Suite à la crise du Covid, la consommation reprend. Quel que soit leur business model, les entreprises françaises ont aujourd’hui l’obligation de produire vite et bien. L’industrie 4.0 n’est plus un rêve : elle doit entrer de plain pied dans les processus de fabrication pour soutenir des structures françaises à la traîne.

Consultez l’article sur Le Journal du Net.