CloudList : l'annuaire de référence des éditeurs de logiciels et prestataires de services IT B2B

Avec la conversion au numérique d’un nombre croissant de structures, le besoin se fait sentir de former davantage les salariés. Plus opérationnels que des employés tout juste recrutés, ceux-ci ont tout à gagner — et à faire gagner à leur entreprise — en acquérant de nouvelles compétences auprès d’un centre de formation. Mais les organismes sont-ils aujourd’hui assez modernes pour faire face à cet enjeu grandissant de la digitalisation ? Quelles démarches faut-il adopter pour séduire les salariés en quête de flexibilité et de davantage de collaboratif ?

Une exigence accrue

Les salariés sont aujourd’hui au contact du numérique dans tous les aspects de leur quotidien. Plus informés, déjà prêts à utiliser des logiciels dans le Cloud, ils sont également devenus plus exigeants. D’un organisme de formation, ils attendent une véritable faculté à communiquer par les biais les plus récents. Les contenus des enseignements doivent donc s’adapter à cette envie d’accéder facilement à l’information. Celle-ci doit être rapidement consultable et à tout moment, et il doit être possible d’échanger avec l’enseignant de manière plus souple. Les forums, les quiz, les projets participatifs sont désormais ce qui motive les apprenants dans leur formation aux techniques du numérique.

Outre ces aspects innovants, l’étudiant a besoin de placer sa formation dans un contexte plus précis. Il devient essentiel d’utiliser le storytelling pour un contenu plus attractif. Le numérique, et notamment le e-learning et toutes les informations accessibles en ligne, peuvent servir cet objectif. Des exemples récents montrent que cette méthode permet d’acquérir des compétences rares comme l’a récemment montré Microsoft avec la programmation quantique.

 

Le e-learning face au présentiel

Le e-learning est aujourd’hui l’avenir des formations dédiées aux salariés. Ce mode d’apprentissage permet de s’adresser à des étudiants au cœur de la transformation digitale de leur entreprise. Grâce à une plate-forme en ligne sur laquelle sont diffusés tous les supports de cours nécessaires, l’accès à l’information n’a jamais été aussi simple. Les modules sont facilement identifiables et les contenus accessibles à tout moment. Cette démarche allège bien sûr les déplacements des salariés concernés, mais permet aussi de toucher tous les employés de firmes internationales sans que celles-ci aient à fournir le moindre effort logistique. Au-delà de cet aspect pratique, le e-learning permet d’introduire de nombreuses pratiques à l’efficacité avérée : la possibilité d’échanger plus rapidement avec l’enseignant, ou bien entre étudiants via un forum, libère davantage la parole et maximise l’efficacité des apprenants et l’obtention des diplômes.

La digitalisation du parcours est également un atout pour le centre de formation, qui peut mieux quantifier la réussite de chaque étudiant et le gain de compétences, mais aussi travailler en continu à l’amélioration de son offre. Mais il faut pour cela être prêt à digitaliser ses services internes et faire appel à des solutions dédiées pour mieux gérer les organismes de formation professionnelles

 

S’adapter au rythme de chacun

Prendre le tournant de la transformation digitale est, pour les apprenants comme pour leur organisme de formation, une façon de mieux appréhender la formation. Les enseignements continus, souvent denses pour les salariés, peuvent ainsi être consultés par chacun au rythme qui lui convient. Le présentiel et les examens à date fixe pour obtention de diplômes sont souvent perçus comme une contrainte et peuvent mener à l’échec d’un étudiant. L’apprentissage par voie numérique allège l’emploi du temps de l’apprenant et permet d’obtenir de meilleurs résultats à terme.

Si des enseignements en présentiel sont impératifs, le e-learning peut également venir en soutien des cours proposés : médias complémentaires, tests en ligne, votes et échanges entre étudiants permettront d’approfondir le sujet et de renforcer l’intérêt.

La grande force du e-learning est justement sa souplesse : chaque organisme de formation pourra l’exploiter à sa manière, pour créer une offre très personnalisée et s’ouvrir de nouveaux horizons.

Share This