CloudList : l'annuaire de référence des éditeurs de logiciels et prestataires de services IT B2B

Aujourd’hui au cœur des préoccupations des clients, l’information produit possède de nombreuses facettes. Dans des domaines tels que la cosmétique, la composition des produits génère de fréquents questionnements. Il est donc important pour les entreprises d’opter pour les bons outils de gestion de l’information. L’objectif pour les entreprises : rassurer, mais aussi mieux s’organiser pour une innovation efficace, une production claire et des actions commerciales pertinentes qui bénéficieront à leur image.

 

L’information produit : Etat des lieux

L’information produit a largement évolué durant les dernières décennies pour atteindre aujourd’hui un niveau de complexité et de richesse inédits. Depuis 2009, la cosmétique en particulier est soumise à un devoir d’information rigoureux : chaque création de produit implique la rédaction d’un dossier d’information produit complet, traitant à la fois de la composition du produit, de sa formulation et des conditions de sécurité de son utilisation. Entre désignation des interlocuteurs qualifiés, attestations du bon déroulement des tests, preuves de l’utilité et de l’efficacité du produit, la traçabilité et la qualité de production sont des enjeux auxquels nulle entreprise du secteur ne peut déroger.

Par ailleurs, dans un contexte d’internationalisation intense, toutes les informations communiquées au sujet des produits cosmétiques doivent être compréhensibles par chaque utilisateur ou acteur de sa commercialisation.

La charge d’informations à fournir est donc extrêmement dense pour les entreprises du secteur, qui doivent s’assurer de bien gérer les informations provenant de tous les horizons :

  • En interne, chaque département fournit ses propres informations de production et de composition : R&D, qualité ou marketing ont chacun un rôle à jouer, en fournissant un état des lieux complet de sa participation et des informations claires. Les promesses et spécifications diffusées au sujet du produit doivent être aussi complètes et réalistes que possible.
  • Les intervenants externes, quant à eux, complexifient encore cette situation, puisque les fournisseurs de matières premières et distributeurs ont leur propre compréhension des produits et gestion de l’information, auxquelles il est nécessaire de s’adapter en permanence.

Il est alors essentiel d’unifier et de centraliser les données, mais aussi d’y accéder rapidement en cas de nécessité. L’enjeu est multiple pour les entreprises de la cosmétique, qui doivent s’assurer de la qualité de l’information entrante et sortante, tout en valorisant le produit pour le rendre attractif au public.

 

Des solutions logicielles intelligentes pour fluidifier l’information

Pour ne rien perdre de ces flux d’informations très riches, il est désormais indispensable de faire appel à des solutions logicielles qualifiées et adaptées à ces enjeux de gestion de l’information produit. Les entreprises n’ont pas d’autre choix que de structurer leurs données pour fournir le meilleur de l’information à des intervenants en quête d’efficacité et à des consommateurs toujours plus exigeants.

La rapidité d’accès à l’information est un enjeu essentiel, ainsi que l’exhaustivité et la flexibilité de celle-ci : visuels, conseils, modes d’emploi et évaluations sont autant d’arguments qui feront la différence face à une concurrence aussi intense que permanente.

L’offre actuelle en logiciels est assez riche pour répondre à tous les types de besoin. Les entreprises font tout autant appel aux ERP et aux CRM qu’aux logiciels de DAM (Digital Asset Management), qui ont pour vocation de classifier toutes les ressources, notamment les visuels associés à un produit. Ainsi, en plus de centraliser l’information issue de plusieurs sources et d’optimiser des processus en interne, les logiciels spécialisés permettent de mieux appréhender la multitude de canaux d’acquisition et de proposer une expérience client plus satisfaisante.

 

Le PIM, outil multifacettes au service du client final

Parmi ces outils, l’association entre les logiciels PIM (Product Information Management) et les logiciels de PLM (Product LifeCycle Management) s’illustrent par leur capacité à unifier les données produit pour, en début de chaine accélérer l’innovation et assurer la continuité de l’information dans l’entreprise et avec ses partenaires, et en fin de chaîne, créer une expérience d’achat unique, en ligne comme en magasin.

Conçus pour offrir un niveau d’information idéal, les logiciels PIM rassemblent l’information issue de toutes les autres sources logicielles (ERP, CRM, fichiers Excel ou DAM) pour créer un catalogue complet et facile d’accès. Visuels, dimensions, notice d’utilisation, informations comparatives : à tout moment, les spécifications de chaque produit sont connues et la formulation de l’offre entière répond à un ensemble de critères cohérent.

Les effets positifs sont donc nombreux :

  • Les informations fournies par les partenaires, les prestataires et l’entreprise elle-même sont compilées et faciles à consulter par tous les intervenants
  • Du côté de l’entreprise, ce type d’outil assure un gain de temps et plus de clarté pour tous les acteurs. Il devient facile d’accéder à tout moment aux données clés d’un produit et de se positionner face à la concurrence.
  • En magasin ou en ligne, le vendeur ou l’acheteur potentiel peut accéder à un catalogue complet : spécifications et contenu du produit, informations comparatives rassurantes et visuels clairs motivent davantage à l’achat.
  • Enfin, les actions commerciales dans leur ensemble sont enrichies : couplé avec un CRM, le PIM assure une diffusion optimale des informations produit. La compatibilité des outils du marché est désormais assurée par la plupart des logiciels PIM existants et allège l’effort d’intégration dans la structure de l’entreprise.

L’utilisation de logiciels de gestion de données, et en particulier d’outils PIM et PLM est donc facteur de cohérence pour l’image de l’entreprise, mais aussi d’efficacité dans un contexte de dématérialisation complète des données.

Les outils de gestion des données produits sont par ailleurs incontournables dans les secteurs tels que la cosmétique, où la rigueur est un prérequis. L’économie de temps générée et l’effet positif sur le parcours d’achat devraient achever de convaincre les structures : l’investissement de temps se justifie largement une fois la solution en place !

Share This