De plus en plus intégrée à la vie des entreprises, l’utilisation des applications web et mobiles est un gage d’efficacité à une époque où les données numériques doivent absolument être structurées. Pour créer rapidement des applications de qualité, de plus en plus d’entreprises recourent aux outils de développement web. Accessibles à des utilisateurs de tous niveaux, celles-ci ouvrent de nombreuses possibilités et répondent parfois à des besoins métiers complexes. Pour les entreprises, il s’agit de choisir le bon outil et de ne négliger aucun point essentiel afin de bénéficier d’une application performante sur le long terme et soutenir leur transformation numérique.

L’alternative des plateformes de développement

Aujourd’hui omniprésentes dans le quotidien et dans les environnements professionnels, les applications web ou mobiles se multiplient et offrent des performances toujours plus grandes. Les applications à succès tirent leur force de leur modernité, de leur intuitivité, mais aussi de leur simplicité.

A l’origine, le développement d’une application est pourtant une tâche relativement complexe. Nécessitant la maîtrise d’un langage ou d’un framework spécifique selon l’utilisation souhaitée, la création d’application requiert un temps d’apprentissage relativement long. Si l’on ajoute à cela la démultiplication des environnements possibles — application web, native sur mobile ou hybride —, on constate rapidement que le développement d’applications web ou mobiles est un projet de grande ampleur. La maîtrise de langages tels que HTML5, Typescript, Java ou Swift est nécessaire pour créer à partir de rien une application métier complexe, et crée un certain nombre de barrières pour des entreprises cherchant à mettre rapidement en place une infrastructure pour ses données.

Cependant, les dernières années ont vu naître des plateformes de développement particulièrement efficaces. Devenues très nombreuses, celles-ci ont favorisé l’apparition de milliards d’applications, conçues pour le web ou compatibles avec un grand nombre de supports, hybrides ou natives sur smartphone. Grâce à un ensemble de briques technologiques et graphiques intuitives, les plateformes de développement mettent les applications à la portée de tous, et notamment de responsables métiers souhaitant créer des applications ciblées et efficaces sans développer un savoir technique sur le long terme.

Les plateformes nouvelle génération : pensées pour les problématiques du quotidien

En faisant appel à des briques technologiques, la plateforme de développement simplifie considérablement la création des applications web et mobile. Une majorité de collaborateurs peuvent ainsi créer leur propre application grâce au simple agencement de modules dans une interface de conception. La disparition de la composante technique n’implique pas une qualité moindre : les applications aujourd’hui créées via les plateformes dédiées n’ont rien à envier à leurs cousines développées par des professionnels. En fonction du type d’application choisie, les plateformes peuvent proposer des fonctionnalités back-end poussées ou des librairies d’API pour plus de possibilités.

La grande force d’une plateforme de développement d’applications de nouvelle génération est également son adaptabilité à une vue transversale des processus métiers et des données à manipuler. Permettant de voir au-delà d’une application unique, les outils d’aujourd’hui sont conçus pour gérer un portefeuille entier d’applications. Ainsi, il n’est plus seulement question de développer un outil en un temps donné : la plateforme de développement assure un suivi complet, de la conception au déploiement, dans le respect des processus de gestion collaboratifs dans l’entreprise. Un soin particulier est apporté à la compatibilité : entre la multiplicité des systèmes d’exploitation, des environnements et des réseaux, ces outils modernes apportent une bonne dose de standardisation, offrant ainsi de la souplesse et de l’évolutivité aux applications créées.

Comment bien choisir sa plateforme de développement ?

En fonction du niveau de connaissance des utilisateurs en matière d’applications web ou mobile et des fonctionnalités attendues, plusieurs facteurs influencent le choix d’une plateforme :

  • Facilité d’utilisation : les options diffèrent selon l’expertise des utilisateurs de la plateforme. Pour des utilisateurs novices, on optera pour un outil très simple d’utilisation, ceux-ci offrant généralement une solution clé-en-main. Au contraire, les utilisateurs souhaitant personnaliser le code de l’application et en ayant la capacité peuvent choisir un outil plus complexe mais plus riche.
  • Coût : Le coût d’une plateforme de développement est difficile à évaluer. Il comprend bien sûr le coût d’acquisition, mais peut inclure de nombreuses autres sources de dépenses : achat de modules supplémentaires, maintenance, support sont autant d’éléments venant s’ajouter au budget à prévoir. L’étude du coût d’un tel outil est donc à étudier en amont pour éviter toute mauvaise surprise.
  • Sécurité : problématique majeure à l’heure actuelle, la sécurité est cruciale pour protéger les accès aux données. L’utilisation de solutions de cryptage complexes et de gestion des identités est indispensable pour garantir une utilisation sans risque de l’application. Par ailleurs, une application étant amenée à communiquer avec de nombreux systèmes et autres applications, tous les échanges de données doivent être protégés. Ce point est à étudier avec une attention particulière pour choisir la plateforme la plus sûre.
  • Gestion des processus métiers : pour la création d’applications métiers complexes, il est essentiel de choisir un outil prenant en compte les processus métiers. Cela permettra la création d’une application personnalisée incluant des modélisations et règles spécifiques à l’activité. Les plateformes d’application BPM (Business Process Management) se basent sur les processus métier pour concevoir une application parfaitement conforme aux besoins et s’adaptant plus facilement à ceux-ci. Pour tous les besoins complexes, les outils BPM sont une alternative particulièrement efficace.
  • Utilisation de la GED (Gestion Electronique des Documents) : Cette solution est aujourd’hui au cœur de l’efficacité des entreprises. La plateforme choisie doit, si nécessaire, proposer la création d’applications de GED suffisamment performantes pour répondre aux besoins internes ou partager des documents au sein d’un extranet. L’accès à l’information par les collaborateurs ou par d’autres applications doit être intuitif et efficace afin d’offrir un véritable gain de temps.
  • Cycle de vie de l’application : Il est important pour une application de bénéficier d’un suivi durant toute son utilisation. De ce suivi dépendent les performances, l’évolutivité et la compatibilité de l’application. Les standards évoluant vite, la plateforme doit permettre des actualisations fréquentes et la connexion avec des outils d’analyse complets.
  • Accompagnement du prestataire : Les différents fournisseurs de plateformes de développement proposent un certain nombre de prestations annexes pouvant être utiles en fonction du besoin. L’expertise de l’éditeur, l’accompagnement proposé et la maintenance régulière du produit sont à étudier au préalable pour s’assurer que l’application créée répondra parfaitement aux besoins métiers ciblés.